Peut-on construire une maison en bois partout ?

Ces dernières années, la construction d’une maison à ossature en bois séduit de plus en plus de personnes. En effet, le bois fait partie des matériaux idéals pour construire une résidence écoresponsable. Cependant, avant de lancer dans le projet, il est conseillé de respecter quelques règles obligatoires.

L’utilité du permis de construire pour une maison en bois

Tout d’abord, décider de bâtir une habitation en bois est d’opter pour un projet respectueux de l’environnement. Toute personne a donc la possibilité de construire une habitation en bois à condition d’avoir un permis de construction. Effectivement, il est nécessaire d’avoir un permis pour une maison bois pour que votre projet soit autorisé. Cela est tout à fait important si votre architecture s’agrandit jusqu’à 20 min 2 s de surface et plus. Cette permission est également indispensable pendant l’augmentation ou l’extension d’un immeuble de plus de 20 min 2 s. Vous devez aussi effectuer une demande d’un permis de construire quand vous désirez concevoir un accès sur la façade extérieure. Pour obtenir une autorisation, il faut que votre construction soit conforme avec les lois dictées par le Plan Local d’Urbanisme ou PLU. Quelques pièces sont également à fournir. Pour cela, vous devez remplir un formulaire chez votre mairie et préparer tous les documents exigés. Cela concerne généralement le plan de la maison, du terrain, des façades et de la toiture.

Les garanties obligatoires pour la construction d’une maison en bois

Comme tout projet de grande ampleur, il est obligatoire d’assurer la bâtisse d’un logement en bois. Ainsi, pour éviter tout risque de malfaçon, vous pouvez vous souscrire sur différentes assurances. D’abord, vous avez le droit de recommander une assurance dommages-ouvrages. Cette garantie est utile pour protéger le propriétaire dans le cas de dégâts relatifs à l’architecture de sa future demeure. Il est à préciser que celui-ci est exigé par la loi Spinetta. Cette dernière est valable durant 10 ans et cela dès le début du projet. Pour renforcer la protection de votre maison, adhérez-vous à une assurance tous risques chantiers ou TRC. Celui-ci couvre les dommages engendrés lors des travaux ce qui sert d’appoint pour l’assurance décennale offert par le constructeur.

Les règlementations strictes pour construire une maison en bois

Autre que le permis pour une maison bois, il existe aussi des règles s’appliquant sur la construction d’une telle maison individuelle. De ce fait, il y a la réglementation thermique, la réglementation sismique et l’accessibilité de la maison en bois. La réglementation thermique RT 2012 est la loi qui encadre tout projet de construction. Comme le bois est un revêtement isolant, cela s’applique notamment la toiture par exemple. Le fait de respecter cette norme est un gage d’une résidence économe et écologique.

Quelles sont les performances d’isolation d’une maison en bois ?
Construction de maison en bois : quel constructeur choisir ?